Étienne Boulay
  • Éditeur québécois

Rien ne destinait Étienne Boulay (5 pi 9 po et 185 lb) à devenir joueur de football professionnel. Pourtant, son passage dans la NFL et ses années dans la NCAA, ajoutés à sa bourse d'études à l'université du New Hampshire et à sa carrière remarquable dans la CFL, où il a remporté trois coupes Grey, ont prouvé qu'il était à sa place dans ce sport. Toutefois, la vie d'Étienne n'est pas faite que de gloire. Comme d'autres vedettes du sport vivant la pédale au plancher, il a payé cher sa démesure : les commotions cérébrales, la dépendance aux antidouleurs puis aux autres drogues l'ont mené au bord d'un gouffre. Mais ç'aurait été mal connaître Boulay «le guerrier» que de croire qu'il perdrait cette bataille.

Désormais, ses démons sont matés et dorment en silence ; jamais suffisamment loin, évidemment, mais assez pour qu'il accepte de se livrer avec beaucoup d'émotion et d'humilité. Même après ses nombreux succès, la plus grande victoire de sa vie n'est peut-être pas celle qu'on pense.